Toyota MIRAI: 1ière voiture à pile à combustible

Toyota MIRAI: 1ière voiture à pile à combustible

La Mirai, première voiture à pile à combustible de Toyota

Lundi 28 novembre 2016 — La Mirai est une composante essentielle du rêve Toyota pour une société à mobilité durable, car elle offre un moyen de transport confortable et sûr, qui permet de se déplacer librement et sans aucune pollution.

En pensant à l’automobile des cent ans à venir, Toyota a réalisé un véhicule d’un intérêt unique en son genre, un pionnier qui permettra de concrétiser la société de l’hydrogène. Outre sa très haute technologie et ses performances écologiques, il s’agit d’une voiture plaisante à conduire, silencieuse et confortable dont les lignes futuristes signent clairement la spécificité.

Mais pour qu’une technologie “verte” profite à l’environnement, encore faut-il qu’elle se généralise… Si Toyota a déjà pris l’initiative de démocratiser des véhicules hybrides, c’est une innovation plus capitale encore que la Prius I qu’il lance aujourd’hui, et l’entreprise mettra tout en œuvre pour populariser la Mirai et sa technologie.

Technologie et Motorisation

La nouvelle Toyota Mirai signe l’avènement d’une nouvelle ère pour l’automobile. C’est un véhicule à pile à combustible (PAC), ce qui signifie qu’elle achemine l’oxygène de l’air et l’hydrogène jusqu’à sa pile pour y produire de l’électricité, laquelle fera ensuite tourner le moteur électrique qui propulse le véhicule. En utilisant l’hydrogène comme combustible pour produire de l’électricité, la Mirai affiche des performances environnementales supérieures tout en offrant la commodité et le plaisir de conduire d’une voiture traditionnelle.

Elle est équipée du Toyota Fuel Cell System (TFCS), mariage des technologies pile à combustible et hybride. Ce système repose sur la nouvelle pile à combustible FC Stack et des réservoirs à hydrogène à haute pression, des équipements brevetés par Toyota.

On pourrait comparer cette pile à une petite centrale électrique. À la différence d’une pile sèche, elle produit de l’électricité par réaction chimique entre l’hydrogène et l’oxygène. Tant que dure l’apport de ces deux éléments, elle continue d’en produire sans déperdition de puissance. Le rôle de la PAC est comparable à celui du moteur thermique dans un véhicule hybride, car ces deux dispositifs produisent de l’énergie en consommant un “combustible”, même si ce dernier ne brûle pas dans une pile dite “à combustible”. Le rendement de conversion du combustible en énergie est deux fois plus élevé que celui des moteurs à essence.

L'hydrogène

Pour produire l’hydrogène qui alimente la Mirai, on peut utiliser de nombreuses ressources naturelles ou des sous-produits des activités humaines tels que les boues d’épuration. On peut aussi l’extraire de l’eau au moyen d’énergies renouvelables, solaire ou éolienne par exemple. Une fois comprimé, l’hydrogène présente une densité énergétique supérieure à celle des batteries et il est assez facile à stocker et transporter.

À l’avenir, il pourrait ainsi servir à la production d’énergie et à bien d’autres applications. Dans la mesure où les piles à combustible génèrent leur propre électricité à partir d’hydrogène, elles peuvent contribuer à une future économie de l’hydrogène en accélérant la diversification énergétique.

L’hydrogène en quelques mots :

  • L’hydrogène est le gaz le plus léger sur Terre ; il est incolore, inodore et non toxique.

  • Lors de la réaction chimique productrice d’électricité, l’hydrogène se lie à l’oxygène pour former de l’eau. Par conséquent, il n’y a aucune émission de CO2.

  • Contrairement au CO2, l’hydrogène n’absorbe pas le rayonnement infrarouge ; il n’a donc aucune incidence sur le réchauffement climatique

  • Il se liquéfie à – 253 °C environ

Intérieur

Tout en proposant de vivre l’expérience d’une voiture respectueuse de l’environnement, la Mirai rationnalise l’exploitation des volumes en logeant la pile à combustible et les autres organes du moteur sous le plancher.

Plusieurs mesures garantissent une bonne visibilité : les essuie-glaces amincis et leur implantation soigneusement calculée ; l’optimisation de la forme des montants avant et la fixation des rétroviseurs à la porte ; et pour la visibilité arrière, un rétroviseur intérieur anti-éblouissement sans cadre, doté d’un support et d’un miroir agrandi.

La position de conduite ajustable a également été traitée comme une priorité. Parallèlement au volant réglable en hauteur et en profondeur, les sièges avant disposent de réglages électriques sur huit axes avec support lombaire motorisé. Ils sont également capables de mémoriser deux jeux de réglages (volant, siège, rétroviseurs extérieurs).

Un système motorisé optimise l’accessibilité du siège conducteur : lorsque le conducteur monte à bord ou descend, son siège recule automatiquement de concert avec la remontée automatique du volant, afin de faciliter les mouvements.

L’agencement astucieux de la batterie a permis de créer un coffre large et facilement accessible de 361 litres, comme l'Auris (norme VDA).

Par ailleurs, la Mirai est truffée de rangements simples et fonctionnels : un boîtier de console centrale qui, une fois fermé, se transforme en accoudoir (avec trappe coulissante) ; des bacs de portes avant pouvant contenir une bouteille en plastique de 500 ml ou des documents A4 à l’horizontal ; une console de plafond permettant de ranger de menus objets ; des aumônières au dos des sièges avant ; un porte gobelet s’ouvrant d’une pression entre les sièges arrière ; un boîtier sous l’accoudoir central arrière ; un porte-gobelet à l’avant, des vide-poches arrière et une boîte à gants.

Extérieur

Le caractère futuriste du design extérieur et intérieur de la Mirai devrait particulièrement séduire les primo-adoptants. Si la silhouette évoque la “mobilité du futur”, l’habitacle sophistiqué incarne parfaitement les qualités inédites et immédiatement perceptibles de cette berline d’avant-garde.

Tout en exprimant clairement son degré d’évolution technologique, la face avant souligne l’originalité du modèle, avec sa structure proéminente qui étire au maximum les impressionnantes prises d’air gauche et droite. Bien sûr, elles sont avant tout fonctionnelles puisqu’elles visent à maximiser l’entrée d’air.

Le profil en goutte d’eau exprime la spécificité technique de la Mirai, tandis que de dos, le dessin de la partie supérieure du bouclier accentue visuellement la largeur et l’expression d’une posture puissante et stable. Il simule également le passage de l’air à travers le bouclier et en-dessous.

Les impressionnantes prises d’air latérales évoquent elles aussi le fonctionnement de cette voiture qui aspire de l’air et ne rejette que de l’eau. Elles sont encadrées de barres chromées qui renforcent l’originalité de l’avant. De dos, le bouclier arrière dessine une silhouette imposante. Détail insolite : le triangle rouge inversé des antibrouillards et le mince becquet de coffre accentuent encore la forme très particulière du bouclier.

Les ingénieurs R&D de Toyota se sont particulièrement penchés sur le design et la structure des blocs optiques innovants de la Mirai. Dissociés des projecteurs, les clignotants avant et les feux de position se confondent avec l’encadrement des prises d’air. Les projecteurs luxueux et high-tech se distinguent par leur conception innovante formée d’un mince alignement de quatre LED, de dissipateurs de chaleur apparents et d’autres éléments optiques.

Les rétroviseurs extérieurs à réglage électrique possèdent une coque couleur carrosserie, un rappel de clignotant à LED très visible et une fonction d’évacuation de la pluie. Ils se rabattent automatiquement – une fonctionnalité très pratique pour le stationnement.

Les jantes en aluminium de 17 pouces ont pu être allégées grâce à un procédé de gravage inédit chez Toyota : le métal est arasé à partir de la ligne d’intersection entre le disque et la jante afin de réduire le poids de chaque roue d’environ 500 grammes.

Sécurité

Les dispositifs de sécurité de la Mirai sont tout à fait dignes de la plus moderne des “éco-voitures”.

Sécurité active

La Mirai est équipée d’un Système de sécurité Pre-Crash (PCS) particulièrement performant : son radar à ondes millimétriques détecte les véhicules ou les obstacles devant la voiture et, si le système juge le risque de collision élevé, il cherche à l’éviter en déclenchant des alertes puis un freinage automatique.

Si le conducteur réagit en freinant, le PCS lui vient en aide en renforçant la puissance de freinage. Et s’il ne réagit pas, le freinage précrash se déclenche automatiquement. Le système peut ainsi réduire la vitesse de 30 km/h au maximum afin d’éviter l’accident ou d’en limiter la gravité.

Pratique pour surveiller les abords de la voiture, le Moniteur d’angle mort (BSM) détecte les véhicules roulant sur les files adjacentes. Dès que l’un d’eux pénètre dans le champ d’angle mort, le voyant à LED se met à clignoter sur le rétroviseur extérieur du côté concerné, tout comme le rappel de clignotant afin d’attirer l’attention du conducteur.

La Mirai bénéficie également de l’Avertisseur de circulation arrière (RCTA), qui détecte à l’aide d’un radar l’approche de véhicules par l’arrière quand la voiture sort d’un stationnement en marche arrière. À l’instar du BSM, un témoin à LED se met à clignoter et une alerte sonne pour avertir le conducteur.

Autre équipement de sécurité active, l’Alerte de franchissement de ligne (LDA) le prévient d’une sortie de voie involontaire. Une caméra reconnaît les lignes blanches (ou jaunes) au sol et, si le véhicule commence à s’en écarter sans déclenchement du clignotant, une alerte sonore doublée d’un signal à l’écran prévient le conducteur.

La fonction Drive-start Control évite les accidents dus à un démarrage brutal consécutif à une fausse manœuvre de sélection. Après avoir heurté un obstacle en marche arrière par exemple, il peut arriver que, dans sa hâte, le conducteur passe le levier de la position R à la position D alors qu’il a gardé le pied sur l’accélérateur. Dans ce cas, un signal à l’écran l’en avertit et le système supprime la puissance motrice pour éviter un démarrage brutal ou une accélération intempestive.

En conduite nocturne, la gestion automatique des feux de route (AHB) commute automatiquement entre codes et phares pour optimiser la visibilité, en fonction de la luminosité ambiante perçue par le capteur de la caméra installée dans l’habitacle. Lorsque celui-ci détecte les lumières de véhicules précédents, venant de face ou de l’éclairage public, les feux de route repassent automatiquement en feux de croisement. Ainsi, le conducteur ne risque plus cet oubli et s’affranchit de l’inconvénient d’une commande manuelle. Cette fonction peut aussi être désactivée par le commutateur.

D’autres équipements de sécurité active complètent la dotation :

  • Régulateur de vitesse adaptatif

  • Contrôles de motricité (TRC) et de stabilité du véhicule (VSC)

  • Freinage antiblocage ABS avec Répartiteur électronique de la force de freinage (EBD)

  • Aide au démarrage en côte (HAC)

  • Signal de freinage d’urgence

  • Rétroviseur intérieur anti-éblouissement

  • Système d’aide au stationnement

  • Caméra de recul.

Sécurité passive

Huit airbags sont livrés de série :

  • Deux airbags à double seuil de déclenchement aux places avt.

  • Un airbag de genoux côté conducteur

  • Un airbag d’assise côté passager (anti-glissement)

  • Deux airbags latéraux aux places avant

  • Deux airbags rideaux (sièges avant et arrière)

La carrosserie est conçue pour minimiser les blessures infligées aux piétons en cas d’accident. Certaines pièces telles que le capot moteur recourent à une structure déformable destinée à réduire et absorber les chocs à la tête ou toute autre partie du corps.

En outre, tous les sièges disposent d’une ceinture de sécurité à trois points avec prétensionneur et limiteur de force, la seconde rangée étant aussi équipée d’une barre de fixation polyvalente compatible avec les fixations ISOFIX pour siège enfant, ainsi que d’une barre haute d’ancrage des sangles.

Le prix?

Le prix catalogue recommandé de la Mirai s'élève à €79.900 TVA incl. (en date du 01/09/2016), peinture métallisée incluse. En plus de cela, la Mirai est aussi disponible en 'full operational leasing'.

Gamme

Pour la Mirai nous n'avons qu'une version, notamment la version Premium. La Mirai dispose d'un équipement très riche, digne d'une voiture de luxe:

  • Jantes en alliage 17"
  • Phares Bi-LED
  • Feux de jour et feux arrière LED
  • Peinture métallisée "two-tone"
  • Essuie-glaces chauffants
  • JBL© Premium Sound, avec 11 haut-parleurs
  • Toyota Touch© 2 with Go Plus
  • Climatisation automatique "Dual zone"
  • Volant gaîné de cuir - chauffant
  • Intérieur cuir
  • Pre-Crash System (PCS), Lane Departure Alert (LDA)...
  • ...

Couleurs extérieures

La Mirai est disponible en 5 couleurs extérieures (exécution two-tone, avec toit noir) :

2NL

White Pearl

2MR

Precious Silver

2NV

Pure Blue Metallic

2MT

Dark Blue Mica

2MS

Precious Black

Ensuite, nous avons aussi trois intérieurs différents...

EA00

Warm White

EA01

Blue White

EA80

Blue Black

Contactez-nous

Sylvia Gea

Fleet Commercial Coordinator

Published with Prezly